Recommander  

Suite à sa formation de comédienne de l'École du Passage sous la direction de Niels Arestrup à Paris, elle se consacre à la mise en scène et assiste Jean-Claude Penchenat au Théâtre du Campagnol sur Les enfants gâtés. Parallèlement, elle obtient une maîtrise d'Études Théâtrales sous la direction de Georges Banu. Après plusieurs mises en scène en Belgique, elle travaille durant quatre années à la Comédie de Béthune, où elle s'occupe de la formation et monte Le précépteur de Bertolt Brecht. En résidence de création à la Culture Commune, elle crée Solo para Paquita d'Ernesto Caballero.

 

De 2005 à 2009, sa compagnie est en résidence à l'Escapade, scène missionnée du Pas-de-Calais. Elle y montre successivement Mais qu'est-ce qu'on fait du violoncelle ? de Matéi Visniec, La leçon d'Eugène lonesco, A table ! création collective, I wish – I AM d'après une libre inspiration de La métamorphose de Franz Kafka

Son intérêt croissant pour les formes musicales la conduit vers l'Opéra. Elle travaille sur La traviata, mise en scène par Irina Brook, à l'Opéra de Lille en 2007.

 

De 2008 à 2011, elle assiste Stuart Seide sur Mary Stuart de Friedrich Schiller au Théâtre du Nord, Théâtre National Lille Tourcoing Région Nord-Pas-de-Calais et crée Le moche de Marius Von Mayenburg (octobre 2010). En mars 2011, elle crée le spectacle Anywhere out of, opéra minimal, composé par Braka à la scène nationale de Montbéliard.

 

En septembre 2012, Nora Granovsky crée Chien, femme, homme de Sibylle Berg au Théâtre Vidy-Lausanne. Elle est artiste associée à la Comédie de Picardie sur les deux saisons à venir.